Huile essentielle de Lavande

L’huile essentielle de Lavande officinale, appelée aussi lavande fine ou lavande vraie est sans conteste une huile essentielle incontournable de l’aromathérapie. Obtenue à partir des sommités fleuries de la lavande, elle est particulièrement appréciée pour son parfum délicat, ainsi que ses vertus apaisantes et régénérantes. Au vu du nombre d’articles scientifiques existants, l’huile essentielle de Lavande officinale est très probablement l’huile essentielle la plus étudiée aujourd’hui, ce qui permet de justifier sans grande difficulté de son grand intérêt pour soulager les problèmes de peau, les troubles nerveux, ainsi que les douleurs chez les petits comme chez les grands.

D’une excellente tolérance cutanée, elle pourra s’utiliser ponctuellement pure, mais il sera toujours préférable de la diluer au préalable. Elle se prêtera aussi très bien à un usage en bain, en diffusion, ou encore en olfaction via un stick olfactif.

Dans quels cas utiliser l’huile essentielle de lavande officinale

  • Troubles nerveux
    • Anxiété,
    • Insomnie
    • Stress
    • Agitation
  • Troubles cutanés
    • Irritation
    • Eczéma , piqûre
    • Brûlure, plaie
    • Escarre
    • Acné
  • Douleurs
    • Articulaires
    • Musculaires
    • Dentaires
    • Céphalée

Les douleurs

Anti inflammatoire, antalgique et anesthésique

Appliquée en massage, elle a permis par exemple de réduire la consommation d’antalgiques chez des enfants souffrant du VIH. Douleur dentaire, mal à la gorge, mal au dos, la lavande soulagera efficacement. Elle pourra même être utilisée, après avis médicale et sous forme très diluée, chez le nourrisson pour calmer ses coliques.

On pourra aussi la retrouver dans les mélanges pour calmer les douleurs articulaires, les rhumatismes, les migraines.

Douleurs dentaires    En application locale lors d’une poussée dentaire, à l’extérieur, sur la joue, au regard de la douleur, diluée à 2%. Prudence, pas dans les yeux !
Arthrose, rhumatismeEn application locale, en association avec d’autres huiles essentielles anti-douleur (Gaulthérie couchée, Menthe Poivrée, Eucalyptus citronné, le tout dilué entre 10 et 15% dans des huiles végétales de noix de coco fractionnée. Calophylle, d’Arnica, de Noisette ou de Macadamia .
Maux de tête, migraineEn application locale, seule ou en complément avec l’huile essentielle de Menthe poivrée (enfant plus de 7 ans) le tout dilué au maximum à 10%, sur les zones du front, les tempes, les sinus. Après application, masser ces zones avec insistance du bout des doigts (idéalement sur des points d’acupuncture).

Propriétés anti-spasmodiques

Douleurs abdominales, spasmes, douleurs des règlesDans le creux de votre main versez de l’huile végétale et ajouter 1 à 4 gouttes d’huile essentielle de Lavande et massez la zone douloureuse
Coliques du nourrissonAjouter 1 goutte dans 20 ml d’huile d’amande douce et massez délicatement le ventre et/ou le bas du dos de bébé.

Les troubles nerveux

Propriétés relaxantes, et anxiolytiques.

StressPour se détendre, tout est permis avec la Lavande, enfin… dans la limite du raisonnable ! un délicieux bain avec 20 gouttes de lavande officinale (diluée dans un dispersant pour bain, dans les sel epson ou une noisette de gel douche, en diffusion, 6 gouttes durant 20 minutes pour une ambiance rassurante. Simplement quelques gouttes sur un mouchoir en papier que vous laissez poser sur votre bureau ou sur votre commode. En massage, à 5% pour un moment de plaisir et de zénitude.
Anxiété, troubles du sommeilEn application locale, sous forme de massage ou de friction, à 10% Par voie orale, 1 à 2 gouttes sur un support adapté, tel qu’un capsule végétale , ou une cuillère à café d’huile végétale.
Anxiété, évènement anxiogène (examen, entretien)Placer quelques gouttes sur un mouchoir ou dans un stick olfactif et inspirez calmement et profondément durant une minute.  

Les troubles cutanés

Propriétés à visée cutanée : cicatrisante, anti inflammatoire, et anti-ride

En plus de ses propriétés anti inflammatoires, des scientifiques ont démontré en 2016 l’action cicatrisante et régénérante de la Lavande officinale. Dès les premières phases du processus de cicatrisation, la Lavande permet en effet d’accélérer la fermeture des plaies en agissant via 2 mécanismes :

  • tout d’abord en favorisant l’apparition des cellules cutanées impliquées dans la fermeture de la plaie (les myofibroblastes).
  • ensuite en contribuant au remplacement rapide des fibres de collagène III par des fibres de collagène I : ceci permet un remodelage tissulaire, et donc une régénération cutanée plus rapide.

Ce mécanisme de régénération cutanée permet aussi de souligner, accessoirement, un effet anti ride de la Lavande.

La lavande fournit donc une HE de première importance pour de nombreux troubles cutanés

  • Plaie, brûlure, escarre
  • Soin apaisant et/ou anti-âge : la lavande aura toute sa place dans une crème de soin par exemple, pour apaiser les peaux irritées, ainsi que les peaux soumises aux agressions extérieures ou aux premiers signes de l’âge.
RidesEn application locale, une goutte dans votre crème de jour habituelle ou une dizaine de gouttes dans votre peau de crème (50gr)
Plaie récente, rosée, non infectéeAprès avoir désinfecté la plaie : appliquer un mélange à base d’huile essentielle de Lavande officinale, de Tea tree , et d’Hélichryse italienne. Le tout dilué à 10% environ dans une huile végétale de noix de coco fractionnée, d’amande douce, ou de rose musquée du Chili.
Plaie chroniqueLa lavande officinale pourra être ajoutée à un soin de plaie chronique.
BrûlureEn cas de brûlure, ayez immédiatement le bon réflexe, 1 à 2 gouttes de lavande, même pure, directement sur la zone douloureuse. A renouveler 4 à 6 fois, dans la journée tant que la sensation de chaleur perdure.  

Autres indications

  • Poux : action préventive et curative
  • Cardiovasculaires : l’huile essentielle de Lavande engendre une diminution légère de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.
Poux (prévention)Préparer un spray à 10 % de lavande officinale, dans une base alcoolisée ou une base parfum. Appliquez le matin environ 3 pressions dans les cheveux, de préférence en-dessous des oreilles et au-dessus de la nuque. A défaut d’un spray, une petite goutte de lavande officinale pourra être déposée de part et d’autre des oreilles. Mais il arrive souvent que son usage à l’état pure, entraîne des dessèchements et démangeaisons du cuir chevelu. Laver aussi les habits de votre enfant (bonnet, écharpe, veste) en ajoutant 20 gouttes d’huile essentielle de lavande dans la lessive, cela permettra au linge de sentir bon et aux poux de se dire qu’ils ne sont pas les bienvenus !  

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Lavande officinale

Précautions d’usage

Utilisable chez l’enfant et la femme enceinte et allaitante.

Contre indications

Non connues

Interactions médicamenteuses

Non connues

Carte d’identite
Application: Aromatique , Topique, Interne – Neutre
Partie de la plante: Fleur
Méthode de collecte: Distillation à la vapeur
Description aromatique: Poudrée, florale, légère
Principaux composants: Linalol, acétate de linalyle

Aspects toxicologiques

L’huile essentielle de Lavande officinale présente une très bonne tolérance cutanée ou orale.

Elle n’induit pas d’irritation et le risque de sensibilisation cutanée (allergie) est très faible, sous réserve que son flacon soit toujours stocké dans des conditions favorables (bien fermé, température ambiante, à l’abris de la lumière)

Histoire de l’huile essentielle

Originaire des montagnes provençales, la Lavande Fine pousse à l’état sauvage entre 800 et 1800 mètres d’altitude. Que ce soit pour son parfum ou ses multiples propriétés, cette plante est prisée depuis plusieurs millénaires. A l’Antiquité, elle était couramment utilisée pour parfumer les vêtements, les bains et les intérieurs. Au Moyen-Age, elle commence à être appréciée pour son activité anti-infectieuse en fumigation. Pendant de nombreuses années, son huile essentielle fut également employée pour désinfecter l’air de certains hôpitaux. Aujourd’hui, l’huile essentielle de Lavande Fine est considérée comme l’une des bases de l’aromathérapie.

références Styles JL. The use of aromatherapy in hospitalized children with HIV disease. Complement Ther Nurs Midwifery. 1997;3(1):16-20. Fißler M, Quante A. A case series on the use of lavendula oil capsules in patients suffering from major depressive disorder and symptoms of psychomotor agitation, insomnia and anxiety. Complement Ther Med. 2014;22(1). Kasper S, Gastpar M, Müller WE, et al. Lavender oil preparation Silexan is effective in generalized anxiety disorder – A randomized, double-blind comparison to placebo and paroxetine. Int J Neuropsychopharmacol. 2014;17(6). Aoe M, Ueno-Iio T, Shibakura M, et al. Lavender essential oil and its main constituents inhibit the expression of tnf-α-induced cell adhesion molecules in endothelial cells. Acta Med Okayama. 2017;71(6):493-503. Verma P, Namdeo C. Treatment of Pediculosis Capitis. Indian J Dermatol. 2015;60:238-247. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4458933/?report=classic Couic-Marinier F, Touboul A.. Terre viva.; 2017.Le Guide Terre Vivante Des Huiles Essentielles (Précautions d’emploi et données toxicologiques, Hilpipre C., 2017)