Huile essentielle de mandarine

L’huile essentielle, ou plus exactement, l’essence de mandarine est obtenue par pression à froid du zeste de la mandarine. Ce procédé d’extraction permet de conserver en plus de ses composés volatiles, des substances aux propriétés bénéfiques pour la santé. L’essence de mandarine sera particulièrement intéressante pour soulager les troubles digestifs, ou pour apaiser des personnes stressées, ou encore, pour améliorer les troubles métaboliques. Son parfum, chaud, aux notes boisées, ainsi que ses propriétés antiseptiques en feront une HE de choix pour assainir et désodoriser un local, ou pour créer une ambiance chaleureuse et un peu mystérieuse.

Dans quel cas utiliser l’essence de Mandarine

  • Troubles digestifs (brûlures d’estomac, RGO, gastrite, ulcère gastrique, constipation légère, digestion difficile, colite, colon irritable)
  • Détente, relaxation, anti-stress (agitation, nervosité, stress, surmenage)
  • Troubles métaboliques (diabète, obésité, cholestérol, triglycérides)

Les troubles digestifs

Propriété tonique digestive

L’essence de mandarine est connue pour ses propriétés digestives. Elle facilite la digestion, calme le hoquet, et améliore le péristaltisme intestinal: c’est-à-dire la motricité des muscles intestinaux qui permet au bol alimentaire d’avancer dans les intestins. Cette action tonique sur le tube digestif confère à l’essence de mandarine une action laxative très douce, utilisable selon Mr Baudoux, chez la femme enceinte et le nourrisson.

L’essence de mandarine contribuera ainsi à un meilleur confort digestif, notamment en cas d’indigestion, de digestion difficile, de troubles dyspepsiques ou de constipation mineure

Propriétés anti nauséeuses, anti-acide et gastro protectrices

Le limonène qu’elle contient, soulage aussi les nausées et présente de belles propriétés gastro-protectrices (protection des muqueuses de l’estomac) fort utiles en cas de brûlures d’estomac, d’acidité gastrique, de gastrite ou de reflux gastro-oesophagien. 1

Propriétés anti inflammatoires au niveau des intestins

Différentes études montrent les effets bénéfiques de l’essence de mandarine dans les pathologies inflammatoires. Ils sont liés entre autre à la présence de limonène qui supprime la production de facteurs pro inflammatoires (TNF-α et oxyde nitrique).3

Du fait de ses propriétés anti oxydantes et anti inflammatoires, l’essence de mandarine permet de protéger les voies digestives contre l’émergence de troubles inflammatoires tels que les colites, ulcéreuses ou non, le syndrome du colon irritable ou la maladie de Crohn.

Constipation chez l’enfant· En application locale, sur le ventre : Préparer un mélange à part égale d’HE de Bois de Rose, de Mandarine et d’Orange, le tout dilué à 10 % dans une huile végétale fluide telle que celle de l’amande douce. Masser 10 gouttes dans le sens des aiguilles d’une montre.
· Constipation mineure chez le nourrisson (à partir de 3 mois)· En application locale, sur le ventre : Préparer un mélange à part égale d’HE de Bois de Rose, de Mandarine et d’Orange, le tout dilué à 5 % dans une huile végétale fluide telle que celle de l’amande douce. Masser 10 gouttes dans le sens des aiguilles d’une montre matin et soir.
· Hoquet de l’enfantEnfant de plus de 6 ans : 1 goutte dans une cuillère à café de miel à avaler Enfant de moins de 6ans : une goutte d’essence de mandarine à masser au niveau du diaphragme, diluée dans 20 gouttes d’HV fluide de votre choix
· Acidité gastrique, ulcère gastrique· En association avec de l’HE de Matricaire (Camomille allemande), ingérer 1 goutte de chaque dans 1 cuillère à café de miel ou d’huile végétale
· Colite, colon irritable· Mélanger à parts égales les huiles essentielles de Menthe poivrée, de gingembre et de Mandarine. Ingérer 2 gouttes du mélange sur un demi sucre, ou dans 1 cuillère à café de miel ou d’huile végétale, 1 à 3 fois par jour selon vos besoins, maximum 3 semaines sur 4.  

Les troubles nerveux

Lorsqu’il y a nervosité, agitation, stress, l’essence de Mandarine apaisera les petits comme les grands. En diffusion ou en olfaction le soir, elle apportera, en plus de son parfum chaud et boisé, une sensation de réconfort; elle aidera à trouver le sommeil, diminuera les états d’anxiété, voir même de déprime passagère.

Si vous avez besoin à la fois de cocooning et d’évasion, laissez vous tenter: sur un galet, quelques gouttes d’essence de Mandarine, d’huile essentielle de bois de santal et de vanille, vous enroberont d’un aura de douceur et d’exotisme exquis.

Les huiles essentielles riches en monoterpènes telles que l’essence de mandarine assureront en même temps une activité antiseptique qui permettra d’assainir et/ou désodoriser agréablement l’air ambiant.

Agitation chez le nourrisson (à partir de 3 mois)En application locale, sur le dos ou les pieds ou le ventre : Préparer un mélange à part égale d’huile essentielle de Camomille noble et d’essence de Mandarine, le tout dilué à 1 % dans une huile végétale fluide telle que celle de l’amande douce. Masser délicatement 10 gouttes du mélange et profitez pleinement de ce moment privilégié avec Bébé. ce massage doit rester ponctuel et non quotidien.
· Difficulté d’endormissement chez le nourrissonEn application locale, sur le dos ou les pieds ou le ventre : Préparer un mélange à part égale d’HE de Camomille noble, de Lavande vraie et d’essence de Mandarine, le tout dilué à 1 % dans une huile végétale fluide telle que celle de l’amande douce. Masser délicatement 10 gouttes du mélange. Ce massage doit être réalisé dans un contexte global de rituel de coucher. Un bon bain, un environnement calme, des heures de coucher régulières, des mots réconfortants, une musique douce ou encore une histoire sont des éléments tout aussi importants pour rendre serein le moment du DODO.
· Parfum d’ambiance venu d’ailleursMélanger 5 gouttes d’essence de Mandarine, 2 gouttes de bois de santal et 1 goutte de vanille, et versez les sur un galet aromatique.
· Parfum d’Ambiance décontractée· Mélanger à part égales de l’essence de Mandarine, de Bergamote et d’huile essentielle de Menthe verte. · Placer 6 à 15 gouttes dans un diffuseur et diffuser 10 à 20 minutes  

Les troubles métaboliques, diabète et obésité

La mandarine exerce tout d’abord une action bénéfique sur les voies biliaires et hépatiques.??

Action cholérétique du limonène

Le limonène, qui est le constituant principal de l’essence de mandarine, favorise le drainage du foie et donc l’élimination des déchets de l’organisme.

Propriétés hépato-protectrices du limonène.

Le limonène possède aussi des propriétés hépato-protectrices (protectrices du foie) : Il agit notamment au niveau des mécanismes de détoxification secondaire de l’organisme et limite la dégradation du foie en présence de substances toxiques.

Propriétés hypoglycémiantes et hypolipémiante

Le limonène a un effet hypoglycémiant (diminution du glucose dans le sang). Il induit aussi une diminution du cholestérol et des triglycérides. Ces effets sur les graisses ont aussi été observés en testant d’autres composés contenus dans l’essence de mandarine, comme le gamma-terpinène (10-15%) ou les flavonoides (présents en très faibles quantités).

En conclusion : L’action bénéfique de ces composés sur la sphère hépato-biliaire et sur les taux de graisse et de sucre dans le sang confère à l’essence de mandarine un intérêt non négligeable dans la prévention et l’amélioration des troubles métaboliques tels que :

  • l’obésité
  • les dyslipidémies : taux de cholestérol (LDL) et/ou de triglycérides élevés
  • l’athérosclérose
  • le diabète de type II
  • le foie surchargé, stéatose, boues biliaires
· Dyslipidémie, cholestérol et/ou triglycéride élevé· En plus des mesures hygiéno-diététiques que vous aura conseillées votre médecin : · Avalez 1 goutte d’huile essentielle de Géranium et 1 goutte d’Essence de mandarine mélangées dans une cuillère de yaourth nature ou de fromage blanc, 2 fois par jour, 3 semaines sur 4
Diabésité (diabète + obésité)· En plus des mesures hygiéno-diététiques que vous aura conseillées votre médecin : · Mélanger 12 gouttes d’huile essentielle de Cannelle de Ceylan écorce, 37 gouttes de Géranium, 37 gouttes de Palmarosa et 25 gouttes d’Essence de mandarine. Compléter ce mélange avec de l’huile d’olive, jusqu’à 50 ml. Avalez avant chaque repas 10 gouttes de ce mélange, 2 à 3 fois par jour, 3 semaines sur 4. · N’hésitez pas à compléter cette cure avec de la phytothérapie (Tisane de mélisse, Bourgeons de Noyer, capsule de Garcinia….)  

Prévention des cancers

Le limonène fait régulièrement l’objet d’études scientifiques sérieuses qui démontrent ses propriétés chimio-préventives, voir chimio-curatives sur différents types de cellules cancéreuses (tumeurs mammaires, cutanées, hépatiques, pulmonaires, gastriques…). Cependant, de nombreuses études sont encore nécessaires pour aboutir à une application thérapeutique.

Précautions d’emploi à l’essence de mandarine

Pas facile de s’y retrouver avec les huiles essentielles provenant du mandarinier ! Le récapitulatif suivant vous permettra de ne pas vous tromper :

  • L’essence de Mandarine, que nous avons décrite dans cette fiche, est obtenue par expression mécanique du zeste de mandarine : elle provient donc du fruit, est riche en limonène et contient quelques furocoumarines photosensibilisantes en faible quantité (250ppm). 2 chémotypes principaux ressortent : le chémotype limonène, et le chémotype limonène/gamma-terpinène
  • L’Huile essentielle de Mandarine obtenue par distillation de l’essence de Mandarine, ne contient plus de furocoumarines photosensibilisantes
  • Enfin l’huile essentielle de petit grain mandarinier, est une huile obtenue après distillation des branches et feuilles de mandarinier. Elle présente notamment un chémotype riche en ester photosensibilisant (anthranylate de diméthyle) dont les propriétés et les applications thérapeutiques seront plus restreintes et bien différentes de celles de l’essence de Mandarine.

Précautions d’usage

  • Par principe de précaution, pour la voie cutanée, toujours diluer et ne pas exposer au soleil les parties du corps traitées
  • Pour la voie orale et cutanée, privilégier des cures courtes et, si des cures plus longues sont nécessaires, suivre un schéma de 3 semaines sur 4 (3 semaines de traitement et une semaine d’arrêt)
  • Flacon à stocker impérativement à l’abris de la lumière et de la chaleur, idéalement au frigo

Contre indications

Non connues aux doses usuelles

Interactions médicamenteuses

Non connues aux doses usuelles

Aspects toxicologiques

  • Le limonène étant d’une excellente tolérance, l’essence de Mandarine ne présente pas de risque toxique notable.
  • La composition de cette essence peut néanmoins varier et contenir des substances irritantes (aldéhydes). On veillera donc toujours à la diluer (maximum 10%)
  • Une étude sur des prélèvements mammaires a montré l’accumulation de limonène dans les tissus adipeux lors de prise orale de 2g/jour de limonène. L’accumulation peut aussi avoir lieu par voie cutanée.
  • Des études chez la souris et métabolomiques chez l’homme ont aussi mise en évidence une action sur les surrénales lors de prises orales au long cours de limonène ou d’essence de Citron (diminution des stéroides surrénaliens)
  • En tenant compte de ces éléments, il est préférable de privilégier des cures courtes et, si nécessaire, selon une fréquence de 3 semaines sur 4
  • La teneur, certes faibles, en furocoumarines n’épargne pas l’essence de Mandarine d’un risque de photosensibilisation. A moins de disposer d’une valeur précise en ce qui concerne la teneur en furocoumarines, il faut considérer que l’essence de Mandarine en contient 250ppm.
  • Risque de sensibilisation faible mais qui augmente fortement si l’huile essentielle s’oxyde ou si elle est associée à d’autres substances photosensibilisantes.
AVERTISSEMENT :

Cette fiche ne remplace pas un avis pharmaceutique ou médical. En cas de doute ou de besoin, il est toujours recommandé de consulter un médecin. Les huiles essentielles ne peuvent se substituer à un traitement médicamenteux sans avis médical ou pharmaceutique préalable.Les auteurs et passeport santé ne sauraient être tenus pour responsables quant aux conséquences provenant d’un emploi, abusif ou non, des informations mentionnées dans cette fiche.  

Carte d’identité de l’huile essentielle de Mandarine (essence, issue du zeste)

Carte d’identité

  • · Nom latin : Citrus reticulata Blanco
  • · Famille botanique : Rutacée
  • · Partie exprimée à froid : le zeste
  • · Origine : Pourtour méditerranéen

Composition

  • · Monoterpénes : Limonène (65 à 95%), γ-terpinène
  • · Autres composants minoritaires : Furocoumarines, Aldéhydes, flavonoïdes?

Un peu de chimie

  • · Densité à 20°C : 0,848 à 0,855
  • · Indice de réfraction à 20°C : 1,472 à 1,478
  • · Pouvoir rotatoire à 20°C : +64° à +78°
  • · Point éclair : +49°C

Histoire de l’huile essentielle

D’origine asiatique, la mandarine est un agrume domestiqué depuis des millénaires par les chinois. Au début de notre ère, durant la dynastie des HAN, la mandarine disposait d’un statut si important qu’un responsable gouvernemental était spécialement chargé pour gérer les affaires relatives à la mandarine, sa production, et ses tributs. Sa consommation est aujourd’hui très courante, en particulier l’hiver, son goût sucré et sa facilité à être épluchée lui attirant les faveurs du consommateur. La production de mandarine se situe au 2e rang mondial des agrumes, et permet de fournir une huile essentielle très prisée dans le monde des arômes alimentaires, en parfumerie, ainsi qu’en aromathérapie.

références Rozza AL, Moraes TDM, Kushima H, et al. Gastroprotective mechanisms of Citrus lemon (Rutaceae) essential oil and its majority compounds limonene and β-pinene: Involvement of heat-shock protein-70, vasoactive intestinal peptide, glutathione, sulfhydryl compounds, nitric oxide and prostaglandin E. Chem Biol Interact. 2011;189(1-2):82-89. Baudoux D. Aromathérapie. DUNOD.; 2017. Dalia IH, Maged EM, Assem MES. Citrus reticulata Blanco cv. Santra leaf and fruit peel: A common waste products, volatile oils composition and biological activities. J Med Plants Res. 2016;10(30):457-467. Miller JA, Pappan K, Thompson PA, et al. Plasma metabolomic profiles of breast cancer patients after short-term limonene intervention. Cancer Prev Res. 2015;8(1):86-93. doi:10.1158/1940-6207.CAPR-14-0100 Ahmad SB, Rehman MU, Fatima B, et al. Antifibrotic effects of D-limonene (5(1-methyl-4-[1-methylethenyl]) cyclohexane) in CCl4induced liver toxicity in Wistar rats. Environ Toxicol. 2018;33(3):361-369. doi:10.1002/tox.22523 Takahashi Y, Inaba N, Kuwahara S, Kuki W. Effects of gamma-terpinene on lipid concentrations in serum using Triton WR1339-treated rats. Biosci Biotechnol Biochem. 2003;67(11):2448-2450. Cha JY, Cho YS, Kim I, Anno T, Rahman SM, Yanagita T. Effect of hesperetin, a citrus flavonoid, on the liver triacylglycerol content and phosphatidate phosphohydrolase activity in orotic acid-fed rats. Plant Foods Hum Nutr. 2001;56(4):349-358. De Cássia Da Silveira E Sá R, Andrade LN, De Sousa DP. A review on anti-inflammatory activity of monoterpenes. Molecules. 2013;18(1):1227-1254. Hirota R, Roger NN, Nakamura H, Song HS, Sawamura M, Suganuma N. Anti-inflammatory effects of limonene from yuzu (citrus junos tanaka) essential oil on eosinophils. J Food Sci. 2010;75(3). Miller JA, Hakim IA, Chew W, Thompson P, Thomson CA CH. Adipose tissue accumulation of d-limonene with the consumption of a lemonade preparation rich in d-limonene content. Nutr Cancer. 2010;62(6):783-788. Miller JA, Pappan K, Thompson PA, Want EJ, Siskos AP, Keun HC, Wulff J, Hu C, Lang JE CH. Plasma metabolomic profiles of breast cancer patients after short-term limonene intervention. Cancer Prev reseaarch. 2015;8(1):86-93. Ceccarelli I, Lariviere WR, Fiorenzani P, Sacerdote P, Aloisi AM. Effects of long-term exposure of lemon essential oil odor on behavioral, hormonal and neuronal parameters in male and female rats. Brain Res. 2004;1001(1-2):78-86.